Retour

Ex-candidats conservateurs controversés : Harper insiste sur ses « critères élevés »

Le chef conservateur Stephen Harper a confirmé lundi que deux candidats ontariens de son parti plongés dans des affaires embarrassantes avaient mis fin à leur campagne.

Le dernier en lice, Tim Dutaud, candidat dans le bastion néo-démocrate de Toronto-Danforth, a été plongé dans la controverse en raison de vidéos d'insolences téléphoniques publiées sur Internet, sous un nom d'emprunt, dont certaines exhibaient des comportements inappropriés. Dans l'une d'entre elles, il semble se moquer des personnes handicapées, ce qui était précisément l'objet de l'annonce électorale du jour de Stephen Harper.

Le premier candidat, Jerry Bance, a mis fin à sa campagne dans Scarborough-Rouge Park après qu'une vidéo de lui en train d'uriner dans la tasse d'un client qu'il visitait à titre de technicien eut fait surface.

« Nous avons les critères les plus élevés pour les candidats et ces deux individus ne sont plus candidats », a laconiquement répondu M. Harper, lorsque les journalistes ont évoqué ces affaires en point de presse. Le chef conservateur a aussi indiqué que de nouveaux candidats seraient nommés sous peu dans ces deux circonscriptions de la région de Toronto.

Un REEI bonifié

De passage à Scarborough, Stephen Harper a promis qu'un gouvernement conservateur réélu augmenterait le montant maximal annuel de la subvention canadienne pour l'épargne invalidité, pour les familles à faibles ou moyens revenus, en le faisant passer de 3500 $ à 4000 $.

Créé en 2008, le programme de Régime enregistré d'épargne invalidité (REEI) est utilisé par plus de 100 000 personnes, selon les conservateurs. M. Harper a indiqué que le gouvernement avait ajouté 1 milliard de dollars par le biais de programmes de subventions.

Les conservateurs promettent aussi d'améliorer l'administration du programme de REEI et d'élargir les possibilités d'investissements pour ceux qui y ont recours.

Plus d'articles

Commentaires