Retour

Extension possible de permis spéciaux pour les camions-restaurants

Au cours des prochains jours, le conseil municipal de Toronto examinera une recommandation permettant de prolonger les permis de 23 camions-restaurants fixes jusqu'en 2032. Contrairement aux propriétaires de camions de cuisine de rue ambulants, ils ont un lieu déterminé où ils peuvent vendre leur nourriture.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

La situation est frustrante pour les nouveaux entrepreneurs de restaurants mobiles comme Ada Mok, propriétaire de Feasto.

Elle croit que Toronto devrait avoir qu'un seul règlement pour tous.

Présentement, 23 camions-restaurants peuvent stationner dans un endroit déterminé, comme en face de la place Nathan Phillips, grâce à un permis spécial.Celui-ci doit être éliminé d'ici 2020.

Une décision du comité des permis du 14 juin recommande toutefois de le prolonger de 12 ans, ou jusqu'en 2032.

La Ville de Toronto a changé son règlement pour les camions-restaurants le 1er avril 2014. Les détenteurs de nouveaux permis doivent maintenant payer le stationnement de leur camion et être à 30 mètres de tout autre restaurant.

Des efforts ont aussi été faits pour supprimer les permis spéciaux à maintes reprises, mais sans grand succès.

Maître Bernard Gasee s'oppose à l'élimination des permis spéciaux. Il représente les propriétaires des camions-restaurants qui détiennent des permis spéciaux.

L'avocat souligne que ses clients sont âgés et qu'ils ont besoin d'une certaine stabilité pour investir dans leur équipement et leur camion.

Il ajoute que les autres entrepreneurs de restaurants mobiles ont toute la ville pour brasser des affaires et qu'ils sont tout simplement jaloux de ses clients.

Le conseil municipal se penchera sur ce dossier au cours des prochains jours.

Plus d'articles