Retour

Feu vert au projet de Moncton High : des citoyens en colère

Des citoyens sont sortis en colère d'une réunion lors de laquelle le conseil municipal a approuvé à l'unanimité, lundi soir, le rezonage du terrain où est située l'ancienne école Moncton High, afin de permettre au promoteur Heritage Developments de transformer le bâtiment historique.

Un texte de Camille Martel

La salle du conseil municipal de Moncton était remplie à craquer, lundi soir. Le sort de l'ancienne école Moncton High a fait beaucoup jaser au sein de la communauté ces dernières années, et cette réunion du conseil marquait une étape importante pour l'avenir du bâtiment, construit en 1934.

L'engagement des citoyens en est la preuve : une dizaine d'entre eux se sont présentés au micro pour manifester leur désaccord avec le fait d'intégrer des stationnements comptant plus de 1000 places au projet. Les témoignages ont duré plus de deux heures et ont fait réagir les conseillers municipaux, visiblement touchés par leurs propos.

Malgré tout, quelques citoyens se sont prononcés en faveur du projet, notamment le directeur de la nouvelle école Moncton High, Mike Belong, selon qui « le terrain de sport [destiné à devenir un stationnement, NDLR] était déjà en mauvais état, même lorsque j'y étudiais il y a plus de 20 ans ».

L'homme qui dirige l'école désormais située dans le nord de la ville a aussi expliqué que le terrain « attirait les criminels et les personnes qui font usage de drogues ». Selon lui, le projet de Heritage Developments est le seul espoir de préserver le bâtiment.

Une soirée difficile pour les conseillers

« Ce n'est pas une soirée facile », a déclaré d'entrée de jeu la conseillère municipale du quartier où est situé Moncton High School, Paulette Thériault.

La politicienne, comme tous les autres membres du conseil municipal, a témoigné de son attachement profond à l'immeuble, mais s'est dite prise entre l'arbre et l'écorce.

Les autres conseillers ont tous abondé dans le même sens. Selon eux, bien que le projet du promoteur Heritage Developments soit une bonne chose pour le quartier, le fait de recouvrir l'ancien terrain de sport de Moncton High par un stationnement n'est pas souhaitable.

Le conseil municipal a donc proposé plusieurs conditions au promoteur en approuvant sa demande de rezonage. Il tient à ce que le stationnement conserve quelques espaces verts, ce que le promoteur a accepté.

La municipalité au bon vouloir de la province

Des conseillers municipaux ont déclaré à plusieurs reprises au cours de la soirée que, comme l'immeuble appartient à la province, ils n'ont pas le champ totalement libre.

Si le promoteur abandonnait le projet, ont-ils dit, la province ne conserverait probablement pas l'immeuble.

Une nouvelle information a par ailleurs été divulguée lors de la réunion. Le directeur du service d'urbanisme de la Ville, Bill Budd, a indiqué que, si le projet de Heritage Developments tombait à l'eau, la province recouvrirait le terrain de sport afin d'en faire un stationnement supplémentaire pour le CHU Dumont.

L'information n'a toutefois pas été confirmée par le ministère des Transports et de l'Infrastructure.

Tout n'est pas perdu, selon des citoyens

Quoi qu'il en soit, certains citoyens qui étaient contre le projet se sont montrés optimistes. Michael Roy, un résident du quartier, a affirmé qu'il avait eu l'impression que les promoteurs du projet avaient compris leurs inquiétudes et qu'il avait bon espoir qu'une partie du terrain de sport pouvait être sauvegardée.

Pour sa part, Lillianne Doucet, une autre résidente du quartier, a dit vouloir poursuivre les discussions avec les promoteurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine