Retour

Fin de session parlementaire : Martin Ouellet affirme avoir défendu les citoyens

Le député péquiste de René-Levesque, Martin Ouellet, affirme avoir placé la défense des travailleurs au centre de ses priorités lors de la session parlementaire qui a pris fin la semaine dernière.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Il se félicite entre autres de son travail dans l'obtention de l'autorisation gouvernementale de Mason Graphite. « On attend ardemment la première pelletée de terre », ajoute-t-il.

Martin Ouellet soutient avoir mis tout son poids politique dans le dépôt de la pétition de 19 000 noms pour le parachèvement de la route 138 et l'établissement d'un pont sur la rivière Saguenay.

Le député critique également la retenue du gouvernement et d'Hydro-Québec dans le développement de l'industrie de la cryptomonnaie.

Neuf projets reliés à la technologie des chaînes des blocs seraient en développement dans la Manicouagan, d'après la Ville de Baie-Comeau.

Martin Ouellet croit que cette industrie contribuerait à diversifier l'économie de la région. « Le gouvernement présentement, mais surtout Hydro-Québec, semble ne pas vouloir embarquer dans la danse et ne pas être présent dans cette nouvelle économie », déplore-t-il.

Vers les élections

En prévision des élections de cet automne, Martin Ouellet prévoit être présent cet été dans 19 festivals et activités dans sa circonscription.

Il dit ne pas craindre la montée de la Coalition Avenir Québec dans les sondages. « Présentement, ils sont totalement absents, rappelle-t-il. Je n'ai pas d'adversaire présentement d'annoncé. Donc, je dois débattre seul ».

Avec les informations de Laurence Royer

Plus d'articles