Retour

Flor Marcelino pressentie comme chef intérimaire du NPD-Manitoba

Une ancienne ministre plutôt discrète, mais loyale à l'ancien premier ministre Greg Selinger est en voie de devenir la chef intérimaire du Nouveau Parti démocratique du Manitoba.

Flor Marcelino, qui a occupé le poste de ministre du Multiculturalisme, a été désignée par l'exécutif et le caucus du parti pour assurer les fonctions de chef du NPD le temps qu'un nouveau leader soit choisi. Le NPD doit toutefois approuver ce choix samedi prochain lors d'un conseil du parti. Sa nomination entrerait alors immédiatement en vigueur.

La politicienne deviendrait ainsi la première femme à la tête du parti provincial. Le secrétaire provincial du NPD Keith Bellamy dit qu'elle a été préférée, car elle est une joueuse d'équipe.

Le 19 avril dernier, le Parti progressiste-conservateur a chassé le NPD du pouvoir après 17 ans de règne. Greg Selinger a à ce moment annoncé sa démission.

Cette élection a eu lieu après une crise au sein du NPD lors de laquelle cinq ministres avaient claqué la porte et d'autres membres avaient mis à l'épreuve la direction de Greg Selinger. Flor Marcelino était toutefois restée au côté de son chef.

L'analyste politique et professeur émérite en science politique de l'Université du Manitoba Paul Thomas estime que cette nomination n'aidera pas à unifier le parti. « Elle pourrait être identifiée avec un des deux camps qui étaient très établis au sein du caucus », explique-t-il.

De son côté, l'ancien ministre Rosann Wowchuk, dit que le parti est maintenant réunifié. « Je pense que tout le caucus voit la division derrière nous et nous allons de l'avant », soutient-elle.

Le NPD n'a pas encore déterminé de date d'élections pour le nouveau chef du parti et personne n'a manifesté d'intérêt pour le moment à occuper le poste.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine