Retour

Frais d'amélioration contestés : des Winnipégois crient victoire

Un groupe de Winnipégois crie victoire après que le promoteur immobilier Genstar annule sa demande de leur refiler une facture de 1,6 million de dollars.

La semaine dernière, les propriétaires de 11 résidences situées sur le côté sud de l'avenue Templeton entre la rue McPhillips et le chemin Pipeline avaient dénoncé le fait que la Ville contemplait leur imposer les coûts liés à la réfection de la route, du système d'aqueduc et d'égouts en vue de la construction d'un nouveau quartier adjacent à leurs propriétés.

Ces derniers se seraient ainsi retrouvés avec des frais allant de 76 000 à 361 000 $, selon la dimension de la façade de leur propriété. Ils devaient présenter leurs doléances devant un comité municipal lundi soir.

Or, quelques heures avant l'audience, Genstar a annulé la demande de remboursement qu'elle avait déposée auprès de la Ville de Winnipeg. Les frais de développement seront donc imposés uniquement lorsque les propriétaires décideront de subdiviser leur terrain.

« C'est une excellente nouvelle, nous sommes ravis », se réjouit une des propriétaires Cherry Karpyshin.

« Je suis très heureuse de cette décision, car la demande qui nous a été soumise aurait imposé une charge financière disproportionnée aux résidents de l'avenue Templeton », a déclaré la conseillère municipale Devi Sharma, par voie de courriel. « C'est un bien meilleur plan, qui protège aussi les résidents qui n'ont aucun désir de subdiviser leur terrain. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine