Retour

Frank McKenna à la tête de l’équipe qui trouvera le nouveau commissaire de la GRC

L'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick Frank McKenna dirigera un comité de dix personnes chargé de trouver des remplaçants potentiels pour Bob Paulson à la tête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Il devra soumettre une courte liste de candidats au premier ministre Justin Trudeau.

CBC a obtenu une lettre du ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, destinée à ses collègues. Il les informe de ce processus de sélection et explique que la GRC fait présentement face à de nombreux enjeux qui doivent être abordés.

« Les défis internes - y compris les abus de pouvoir, les allégations de préjugés liés à la race, les atteintes aux libertés civiles, l'intimidation et le harcèlement en milieu de travail - ont nui à sa réputation et au moral des membres », a déclaré Goodale.

Il y ajoute que le mandat du comité de sélection serait bientôt rendu public.

La lettre souligne aussi que le gouvernement est à la recherche de quelqu’un qui sera capable d’amener des changements à la structure interne de la GRC et qui peut diriger une équipe dont les membres peuvent souffrir de troubles de santé mentale et du syndrome de stress post-traumatique.

On attend aussi du prochain commissaire qu’il soit sensible aux questions d’égalité des genres, de diversité et de réconciliation avec les groupes autochtones.

En plus d’avoir été premier ministre du Nouveau-Brunswick de 1987 à 1997, Frank McKenna est un avocat de formation et a été ambassadeur du Canada aux États-Unis de 2005 à 2006.

Plus d'articles

Commentaires