Retour

Fusion municipale à Shippagan : le projet est reporté

Le plébiscite sur le projet de regroupement de huit municipalités et districts de services locaux (DSL) en une seule municipalité, dans la région de Shippagan au Nouveau-Brunswick, est remis.

Les résidents devaient se prononcer à l’automne sur le projet de regrouper les DSL d’Inkerman-Centre, de Baie-du-Petit-Pokemouche, de Chiasson-Savoy, de Haut Shippagan de Pointe-Brûlée et de Pointe-Sauvage, ainsi que le village de Le Goulet et la ville de Shippagan en une nouvelle municipalité.

À la suite de consultations publiques tenues le printemps dernier, des citoyens ont exprimé le désir d’obtenir plus d’information et de temps pour prendre connaissance de la proposition de fusion.

Plus d'information est nécessaire

Lors des consultations publiques en mars et en avril, le comité avait présenté les principales caractéristiques du projet : le nombre de quartiers et leurs divisions, la composition du conseil municipal, les services offerts, le budget d'exploitation et l’impact sur les taux d’impôt foncier.

« Le comité suspendra ses activités jusqu’à ce qu’il y ait de nouveaux éléments à ajouter à la proposition », peut-on lire dans un communiqué de presse envoyé par le groupe Table ronde communautaire, qui chapeaute le projet.

Le comité affirme qu’une deuxième série de consultation aura lieu lorsqu’il aura plus de renseignements à transmettre aux résidents.

« Il est important pour nous de pouvoir prendre le temps de rassembler l’information demandée par nos résidents. Nous avons toujours voulu écouter la population et de leur présenter une proposition répondant à leurs besoins », explique la présidente de la Table ronde communautaire, Odette Robichaud.

En tout, près de 375 personnes ont pris part aux six sessions de consultations organisées le printemps dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine