Retour

G7: 10 000 fonctionnaires de Québec en congé demain après-midi

Le président de l'Assemblée nationale Jacques Chagnon confirme que les activités parlementaires seront suspendues pendant le sommet du G7. Environ 10 000 fonctionnaires qui travaillent dans le secteur de la colline Parlementaire seront donc en congé à partir de jeudi après-midi.

Les parlementaires seront en congé forcé à partir de 13 h 15, le jeudi 7 juin.

« Il a été convenu de manière à adopter une approche préventive et responsable que le calendrier des travaux de l'Assemblée et des commissions soit modifié tout en maintenant le même nombre d'heures de séances prévues », a indiqué le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon.

Le calendrier des travaux parlementaires a donc été revu et les heures perdues jeudi et vendredi seront reprises lundi et mardi prochains. La session se termine le 15 juin.

Le premier ministre Philippe Couillard a jugé « un peu regrettable » le fait qu'on « interrompe la démocratie durant ces manifestations-là », en ajoutant que l'impératif de sécurité devait cependant primer.

Si des dommages sont faits aux commerces, il reviendra au gouvernement fédéral de les compenser financièrement, a-t-il précisé, lors d'une mêlée de presse.

Québec solidaire dénonce

Le député solidaire de Mercier, Amir Khadir, a jugé la fermeture du parlement totalement exagérée, une décision associée à du « délire hypersécuritaire ».

« C'est comme si l'Assemblée nationale avait peur de son peuple », selon lui.

Le Sommet du G7, qui regroupe les chefs de gouvernement des sept pays les plus industrialisés, se tiendra à La Malbaie, dans Charlevoix, vendredi et samedi, les 8 et 9 juin, sous très haute sécurité.

Pour l'instant, trois manifestations sont prévues à Québec, dont la première jeudi soir, une seconde vendredi et la dernière samedi, qui débutera devant le parlement.

Avec les informations de Nicolas Vigneault

Plus d'articles