Retour

Gaétan Barrette rencontre d'urgence les syndicats du CUSM

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a tenu une rencontre d'urgence jeudi avec les syndicats des employés du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Cette rencontre, annoncée par les syndicats, s'est tenue deux jours après la démission des 10 membres du conseil d’administration, lundi.

Les administrateurs indépendants se plaignent du fait que, selon eux, le ministre ignore leurs préoccupations et ne répond pas à leurs demandes depuis des mois.

Selon les démissionnaires, le conseil d'administration ne peut se contenter d'être un organisme consultatif et « doit assumer pleinement son rôle, qui consiste à gouverner les affaires du CUSM ».

Leur départ a laissé un vide dans l’hôpital, qui est dirigé par un président intérimaire depuis près d’un an.

Les syndicats et le corps médical affirment que les compressions ont entraîné une augmentation des délais d’attente et des dépressions au sein du personnel.

Le ministre Barrette répond que les hôpitaux ont suffisamment d’argent et qu’il s’agit d’une question de gérance.

Rien ne va changer, selon les syndicats

« On représente près de 10 000 employés, et il devrait y avoir une représentation permanente pour ces employés . J’avais le sentiment qu’il pourrait y avoir une ouverture », a exprimé le représentant de la CSN, Manuel Fernandes.

Le représentant estime que si le ministre veut réellement apporter du changement, il devra commencer avec le conseil d'administration.

Pour sa part, la présidente du syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardio-respiratoires du CUSM, Denyse Joseph, croit que le ministre et la direction du CUSM ont des objectifs trop différents pour arriver à s'entendre.

« Le gouvernement et la direction du CUSM ne sont pas sur la même page, et en ce moment rien ne va changer. Son objectif était de parler de la situation budgétaire du CUSM, pour nous faire comprendre sa position par rapport à celle de l’institution », a déclaré la présidente.

Le bureau du ministre de la Santé n'a pas voulu commenter la réunion de jeudi matin, mais a précisé que d'autres rencontres étaient à prévoir.

Gaétan Barrette rencontrera d'ailleurs les syndicats et les comités de patients au cours des prochains jours, a confirmé sa porte-parole, sans préciser à quel propos.

Les administrateurs indépendants démissionnaires du CUSM sont Claudio Bussandri, Gail Campbell, Marie Giguère, David Laidley, Teresa Pacheco, Robert Rabinovitch, Janis Riven, Glenn Rourke, Melissa Sonberg et Norman Spencer. Ils avaient été nommés en 2015 par le ministre sous la recommandation d'un comité d'experts.

Plus d'articles

Commentaires