Retour

Gaétan Gamache mis en demeure par un conseiller sortant

La campagne électorale municipale s'envenime à Rivière-du-Loup. Le conseiller sortant et candidat dans le district de l'Estuaire, Steeve Drapeau, met en demeure le maire sortant Gaétan Gamache à la suite d'allégations faites par ce dernier sur les ondes de la radio locale, CIEL-FM.

C'est dans un segment qui portait sur l'éthique des élus que Gaétan Gamache a fait allusion à des liens d'affaires entre l'entreprise de Steeve Drapeau et l'organisation de Rivière-du-Loup en spectacles, dirigée par un autre candidat à la mairie, Pierre Levesque.

Le maire Gamache a ensuite accusé l'animateur, Daniel Saint-Pierre, de ne pas avoir parlé de ce manque d'éthique au cours des quatre dernières années.

Une rétractation au plus vite

Pour Steeve Drapeau, ces accusations du maire sortant sont inacceptables. Il demande à Gaétan Gamache de se rétracter avant le 3 novembre.

Il ne comprend pas pour quelle raison le maire sortant fait référence à un manquement à l'éthique. « Selon moi, ce n'est que pour faire diversion. Je ne sais même pas en quoi le relation d'affaires que j'avais à l'époque avec Rivière-du-Loup en spectacles est un manquement à l'éthique. Je trouve ça dommage de dire ça mais le maire est fidèle à lui-même. »

La mise en demeure a donc pour but, selon Steeve Drapeau, de préserver la réputation de son entreprise, Étincelle publicité & marketing, ainsi que la sienne.

L'événement en question est le Musique Fest qui s'est déroulé en juillet 2013, à Rivière-du-Loup. Cet événement s'est tenu trois mois avant l'élection de M. Drapeau au poste de conseiller du district de l'Estuaire.

Selon Steeve Drapeau, ce n'est pas la première fois que le maire sortant fait des accusations à l'emporte-pièce sur le manque d'éthique des conseillers. « C'est pas juste les conseillers municipaux qui sont concernés. Au cours des dernières années, c'est arrivé avec la Chambre de commerce et d'autres joueurs stratégiques. Écoutez, ça ne fonctionne pas », tranche le conseiller.

« Il n'est plus l'homme de la situation »

Steeve Drapeau en profite pour affirmer qu'il se désole de la tournure des événements. Selon lui, la campagne électorale devrait servir à informer les citoyens sur des enjeux qui les touchent plutôt que d'être une campagne de salissage.

De son côté, le maire Gamache s'est refusé à tout commentaire sur la situation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine