Retour

Garderies : les annonces à saveur électorales se poursuivent à Fredericton

Le premier ministre Brian Gallant promet de créer 200 nouvelles places pour les nourrissons d'ici 2020.

Brian Gallant a rencontré de très jeunes Néo-Brunswickois, comme il l'avait fait durant la campagne électorale de 2014.

Le premier ministre promet 200 nouvelles places pour les nourrissons, dont 80 dans des garderies offrant un curriculum francophone. Cette promesse ira de l’avant seulement si les libéraux sont réélus en septembre 2018.

Cela devrait se faire d'ici 2020, soit 2 ans après les élections de septembre prochain.

« Oui, y a pas de doute que c'est une promesse, mais je pense que vous pouvez voir que nous sommes en train de prendre des mesures très concrètes pour avancer ce plan », a déclaré monsieur Gallant.

Les garderies obtiendraient donc, selon cette promesse, 10 $ par jour pour chaque place occupée par un nourrisson.

Vicky Fraser, directrice de la garderie L'Envolée, croit que l'initiative du gouvernement, si elle se concrétise, pourrait améliorer la situation.

Le premier ministre a aussi profité de son passage dans une garderie pour annoncer la création d'un registre provincial des places disponibles.

Selon la participation des garderies à cette initiative, les parents pourraient savoir où des places sont libres, et où existent des listes d'attente.

Le gouvernement, qui révèle au compte-gouttes les changements prévus ou promis dans les garderies, prévoit d'autres événements semblables, pour annoncer par exemple un programme qui aiderait les familles disposant d'un revenu familial de 55 000 $ et moins.

Ce programme d'aide serait offert, lui aussi, après les prochaines élections.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine