Retour

Gestion du service d'incendie de Tracadie : le conseil municipal est divisé

Il y a un peu plus de six mois, quand il a été élu à la mairie, Denis Losier était tout feu tout flamme. Mais il se bute aujourd'hui à la controverse sur la gestion du service d'incendie.

Congédiements de pompiers, plaintes, réprimandes, enquêtes, congé de maladie du chef, voilà autant d'éléments qui alimentent les conversations dans cette municipalité au sujet du service d'incendie. La Ville de Tracadie a injecté plusieurs milliers de dollars dans des études de consultants pour tenter de trouver des solutions.

Lundi, la réunion publique du conseil municipal a été houleuse avant même qu'elle ne débute officiellement. « Si je compare à mon expérience des six derniers mois, je dirais que c'est une première, affirme le maire Denis Losier. Habituellement, on va avoir des débats dans le milieu de la réunion, à la fin de l'ordre du jour. Là, avant même que l'ordre du jour soit accepté, il y a eu un débat qui a duré au moins quinze minutes. Certains conseillers ne voulaient pas aborder deux points qui ont été identifiés par le maire à l'ordre du jour », indique M. Losier.

« Étant donné que ces deux points ne semblaient pas désirés par le conseil, on a dû procéder à un vote. À la suite d'un vote de 6 contre 5, on a dû enlever ces deux points-là à l'ordre du jour. Je dirais qu'il y a une quarantaine de personnes qui ont quitté l'assemblée parce qu'elles s'attendaient à de nouveaux développements au sujet du service d'incendie. »

Il y a eu un effet de consternation dans le public.

Denis Losier, maire de Tracadie

Les deux points contestés à l'ordre du jour portaient sur la modification de l'organigramme en ce qui a trait au poste de directeur de la sécurité publique et à celui de directeur du développement économique et touristique.

La question du service d'incendie sera possiblement abordée, mercredi, au cours d'une réunion à huis clos du conseil municipal. Entre-temps, le maire Losier reste dans l'expectative. « On va voir ce qui va se passer. J'ose espérer qu'on va pouvoir en arriver à un consensus. Je sais qu'il y a beaucoup d'attentes parmi la population et chez les pompiers. Les conseillers ont pris la décision d'enlever deux points à l'ordre du jour lundi, mais est-ce qu'ils vont prendre des décisions pour régler ce malaise qui persiste dans le service d'incendie? » s'interroge Denis Losier.

« C'est quand même un service important. On ne voudrait pas se retrouver dans une situation où on a un incendie alors que la volonté des pompiers n'est pas très positive. Cela pourrait amener des situations problématiques encore plus complexes », souligne le maire.

Denis Losier constate qu'il n'a pas vraiment connu de « lune de miel » après son élection comme maire. Il peine à rallier la majorité des conseillers autour de certaines questions importantes. Il se retrouve parfois pris entre deux feux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?