Retour

Gisèle Dallaire se présente pour le NPD dans Lac-Saint-Jean

L'ex-candidate néo-démocrate aux élections fédérales de 2015 dans Lac-Saint-Jean, Gisèle Dallaire, se lance à nouveau en politique.

Elle vient d'annoncer qu'elle briguera l'investiture du Nouveau Parti démocratique (NPD) en vue de l'élection partielle pour le siège laissé vacant par Denis Lebel.

D'ailleurs, Gisèle Dallaire avait donné des sueurs froides à l'ex-lieutenant des conservateurs au Québec en 2015, alors que la circonscription avait été remaniée pour inclure la ville d'Alma.

Elle était arrivée deuxième avec 28 % des votes derrière monsieur Lebel qui l’avait emporté avec 33 %.

Elle se dit donc confiante de l'emporter si elle devient officiellement candidate du NPD.

« La dernière élection c’était une course à deux, monsieur Lebel et moi, on se partageait les votes beaucoup », a-t-elle indiqué.

Esprit rassembleur

Gisèle Dallaire s’estime plus aguerrie et plus connue cette fois-ci. Elle pense que ses idées trouveront écho chez les électeurs.

« Je voudrais vraiment travailler pour rassembler notre Lac-Saint-Jean », soutient Mme Dallaire.

Gisèle Dallaire est psychologue industrielle et organisationnelle de formation et elle a longtemps travaillé comme agente de développement dans le milieu communautaire.

Ni la date de l’investiture ni celle de l’élection partielle n’ont encore été annoncées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine