Retour

Grande déception chez des Terre-Neuviens qui avaient milité pour la réforme électorale

La volte-face des libéraux fédéraux qui ont abandonné leur promesse de réformer le mode de scrutin à temps pour les prochaines élections a suscité la déception et même la colère de deux Terre-Neuviens à l'origine d'une campagne sur Facebook en faveur de cette réforme.

Le Dr Andrew Bresnahan et une amie avocate, Caitlin Urquhart, avaient créé cette page sur Facebook après les dernières élections pour inciter le gouvernement Trudeau à respecter sa promesse.

« Ç’a été très triste de constater [que le gouvernement] rompait cette promesse, qu’on avait menti aux Canadiens et de voir aussi que [le premier ministre] lâchait de jeunes ministres », affirme le Dr Bresnahan.

Caitlin Urquhart et lui avaient lancé leur campagne parce qu’ils estiment que le scrutin majoritaire uninominal à un tour - celui qui prévaut actuellement - crée de la désaffection chez les électeurs puisque des partis peuvent remporter des élections sans avoir remporté une majorité des voix.

Démocratie et qualité de vie

Pour le Dr Bresnahan, médecin de famille à Happey Valley-Goose Bay, au Labrador, la démocratie est fondamentale dans une société. Elle a des effets sur tous les aspects de la vie, selon lui.

[...] Que ce soit le logement ou la sécurité alimentaire, le revenu ou les emplois, toutes ces choses s’améliorent lorsque nous avons une société plus démocratique.

Le Dr Andrew Bresnahan, qui milite pour une réforme du mode de scrutin

Son amie Caitlin Urquhart, avocate à Saint-Jean, dit avoir été ébranlée par l’abandon de la promesse des libéraux.

« J’ai dû traverser les cinq étapes du deuil, dit-elle. Très certainement, la déception et la colère, et je continue à espérer qu’en protestant et en faisant certains gestes, nous arriverons peut-être à changer le discours », dit-elle.

Elle espère que les libéraux n’ont pas complètement fermé la porte à la réforme.

Ça faisait partie de l’image de Trudeau, de sa nouvelle façon de gouverner, affirme-t-elle. C’est l’un des piliers de leur campagne qu’ils abandonnent!

Caitlin Urquhart

Une manifestation se prépare

Les deux amis n’ont pas l’intention de baisser les bras. Caitlin Urquhart organise une manifestation à Saint-Jean et voudrait qu’il y des manifestations simultanées dans plusieurs villes canadiennes.

« Il est à notre avantage que les politiciens sentent la pression, affirme le Dr Bresnahan. Il nous reste quelques années à poursuivre la lutte. Et cet enjeu fera certainement partie de la prochaine campagne électorale!

Plus d'articles