Retour

Grève à Cornwall : reprise des négociations depuis mercredi

À la suite du rejet massif de la dernière offre patronale lors du vote qui s'est tenu lundi, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et la Ville de Cornwall ont accepté de retourner à la table de négociation mercredi.

Les pourparlers se poursuivaient jeudi, selon la Ville de Cornwall.

Les syndiqués avaient rejeté les offres patronales dans une proportion de 92,5 %.

Des concessions au chapitre des conditions de travail exigées par la partie patronale et la question des salaires sont au cœur des désaccords entre les deux parties.

Le syndicat est déterminé à négocier avec ardeur pour trouver une entente équitable, a déclaré Alison Denis, représentante nationale du SCFP.

« Nous espérons que l'employeur soit prêt à faire de même. C'est ainsi que nous allons mettre fin à cette grève », a ajouté Mme Denis.

Au total, 400 employés municipaux, dont des ambulanciers paramédicaux, des membres du personnel de la bibliothèque et des employés d'entretien des routes et des parcs, ont cessé de travailler. Du côté des ambulanciers, la grève est toutefois partielle, puisqu'il s'agit d'un service essentiel.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine