Retour

Guy Caron surpris du retrait de Peter Julian de la course à la direction du NPD

Guy Caron se dit surpris de l'abandon du député de New Westminster-Burnaby en Colombie-Britannique, Peter Julian, dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique. Lui-même candidat dans la course, le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques croit que le départ de son collègue laisse le débat sur la relance du NPD appauvri.

Peter Julian mentionne le manque de financement comme motif à son départ. Il était dans le peloton de tête dans la course à la direction. Le député de New Westminster-Burnaby avait reçu l’appui de nombreux élus néo-démocrates, dont celui d’Alexandre Boulerice, député de Rosemont-La Petite-Patrie.

Peter Julian n’a pas encore annoncé s’il appuiera un des autres aspirants en lice.

Guy Caron remonte dans la course

Le député de Rimouski avoue qu’il partait de loin au lancement de la campagne. Guy Caron reconnaît qu’il était le moins connu de tous les candidats puisqu’il est le dernier à avoir été élu. Il considère toutefois avoir atteint son objectif de d'être considéré comme un candidat au bon potentiel pour emporter la course.

Le député de Rimouski s’attend à ce que la campagne s’accélère et qu’elle fasse plus parler au cours des trois prochains mois, les derniers de la campagne. « Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon », illustre-t-il.

Plus d'articles

Commentaires