Retour

Guy Caron, un Rimouskois à la conquête du Canada

Le Rimouskois Guy Caron s'est lancé, en février dernier, dans une course à l'échelle du pays pour devenir le prochain chef du NPD. À l'issue du vote, dimanche, il n'a pas remporté la victoire, mais il a tout de même réussi, au fil des semaines, à se faire connaître et à obtenir des appuis importants au sein du caucus du NPD. Pour mieux connaître qui est cet homme, nous vous racontons ici son parcours et vous proposons de le suivre dans les coulisses de sa campagne.

De Rimouski à Ottawa

L’aspirant chef Guy Caron est né et a grandi à Rimouski, au Québec. Il a quitté la région à 19 ans pour aller étudier à Ottawa, où il s’est découvert une passion pour l’économie et la politique étudiante. Il a fait ses premiers pas sur le marché du travail en Ontario.

La carrière politique de Guy Caron

À l’instar des autres candidats à la chefferie, Guy Caron affirme que c’est Jack Layton, l’ex-chef du NPD, qui l’a inspiré à s’impliquer en politique. Il a milité au sein du NPD pendant huit ans et a encaissé trois défaites avant de se faire élire pour la première fois lors de la vague orange, en 2011.

La campagne sur le terrain

Seul candidat québécois, Guy Caron était l’aspirant-chef le moins connu au début de la course à la direction du parti. Il a dû entreprendre un marathon de plus de 200 jours de campagne à travers le Canada pour rencontrer le plus de membres possible et les convaincre de voter pour lui.

Les coulisses du débat de Montréal

Nous avons accompagné Guy Caron dans les 24 heures qui ont précédé le débat de la couse à la chefferie du NPD qui se tenait le 27 août à Montréal. On vous propose ici de le suivre chez le coiffeur et dans sa préparation avec son équipe au seul débat en français de la course au leadership.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine