La secrétaire générale du bureau de l'ombudsman de Sherbrooke, Michèle Emond, a déposé son rapport annuel. Le nombre de demandes déposées par les citoyens au cours de l'année 2016 est en hausse de 36 %.

Pour sa cinquième année en fonction, l'ombudsman a traité 104 demandes comparativement à 76 pour l'année précédente. Cette hausse significative s'explique par l'ancienneté du service offert aux citoyens, selon Mme Emond.

Les demandes déposées par les citoyens impliquent en majorité le Service de la planification urbaine et du développement durable. « C'est un service très utilisé par les citoyens pour les projets de rénovation ou de construction. C'est plus susceptible qu'il y ait des litiges avec des demandes de permis refusé ou qui tarde à entrer », explique-t-elle.

Le Service des finances et le Service des affaires juridiques sont également concernés par les demandes.

Parmi toutes les demandes, deux ont fait l'objet d'enquête. Les rapports ont été remis à la Ville. L'ombudsman émet des recommandations, mais n'a pas de pouvoir décisionnel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine