Retour

Il faut une discussion sur la démocratie, croit le directeur des élections de la Saskatchewan

La population saskatchewanaise devra se questionner quant à sa vision de la démocratie, après un bas taux de participation aux élections du 4 avril 2016, estime le directeur des élections provinciales Michael Boda.

Le taux de participation final basé sur le nombre de personnes qui ont la qualité d’électeurs enregistrées qui sont allées voter s’établit à 56,8 %. Cependant, comme certaines n’étaient pas inscrites sur les listes de vote, Élections Saskatchewan estime que le taux réel de participation est de 53,5 %.

Certains secteurs des circonscriptions Athabasca, Lloydminster et Regina Elphinstone-Centre ont vu des taux de participation plus bas que 20 %. D’autres endroits, comme Arm River, Lumsden Morse et Regina Wascana Plains ont enregistré des taux de 70 %.

Il faut que les gens se demandent s’ils tiennent la démocratie pour acquise, croit Michael Boda.

Un taux en baisse

Lors des élections de 1982, près de 80 % des personnes qui avaient la qualité d'électeurs ont utilisé leur droit de vote. Depuis, le taux est en baisse dans la province.

Michael Boda indique qu’Élections Saskatchewan tente de réduire les barrières qui empêchent les gens d’aller voter, en donnant des informations dans différentes langues, par exemple. Il faut toutefois un effort plus grand pour inciter les citoyens à prendre part à la démocratie au même niveau que d’autres pays qui se sont vu refuser ce droit pendant longtemps, souligne M. Boda.

Le directeur des élections explique que, s’il connaissait les causes exactes du faible taux de participation, il pourrait les aborder directement. Il veut tout d’abord encourager la discussion dans la province pour encourager les gens à participer au processus démocratique.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine