Retour

Il y aura des agences de développement régional au N.-B.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick assure qu'il créera les agences de développement régional promises lors de la campagne électorale en 2014.

La ministre responsable, Francine Landry, en a fait l’annonce vendredi à l’Assemblée législative, après plusieurs questions du député du Parti vert David Coon.

Si dans l'ensemble du Nouveau-Brunswick le taux de chômage est à 8,7 %, il atteint 15 % dans certaines régions du nord. « Les économies des communautés rurales, les petits villages, il y a une crise en réalité », a déclaré le député Coon.

A l'Assemblée législative, le député vert a pressé le gouvernement de mettre en place les agences de développement régionales promises lors de la campagne électorale de 2014.

La ministre du Développement économique assure que ces agences verront le jour.

« Ça devrait venir assez prochainement le fait de trouver une façon de mousser le développement économique régional », a déclaré Francine Landry.

À l'heure actuelle, la création d'emploi relève essentiellement du Conseil de l'emploi et d'Opportunités NB, centralisés à Fredericton.

Avec les agences régionales, cela pourrait changer. « On ne veut pas un modèle centralisé on veut surtout un modèle décentralisé dans les régions, faut parler à nos partenaires et c'est ce qu'on est en train de faire », affirme Mme Landry.

Cette dernière n'a pas précisé quand exactement les agences de développement régionales seront créées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine