Retour

Infrastructures : la province ne prendra aucune décision avant de se doter d’un plan

Sécurité routière, train rapide, transport en commun, hôpitaux, la liste des dossiers qui attend le nouveau ministre de l'Infrastructure est longue. En entrevue à CBC, Monte McNaughton a réaffirmé les engagements électoraux des conservateurs dans ce domaine, mais ne donne aucun échéancier précis pour leur réalisation.

Le député de Lambton-Kent-Middlesex a notamment indiqué que le nouveau gouvernement agirait rapidement dans le dossier de la mise en place de la barrière de sécurité sur la portion de l'autoroute 401 qui porte le triste nom de Carnage Alley, dans le Sud-Ouest de la province.

C’est certainement une priorité. Nous avons pris des engagements pendant la campagne, en particulier en ce qui concerne ce projet, a-t-il précisé, ajoutant qu'avant d'aller de l'avant le gouvernement fournirait un plan d’infrastructures à long terme pour tous les projets à l’échelle de la province.

L’avenir du train rapide

J’ai toujours dit que c’était un projet passionnant, a-t-il déclaré. Le nouveau ministre est également resté avare de détails sur les intentions du gouvernement sur la question de train à grande vitesse dans le couloir Toronto-Windsor.

Le politicien s'est par ailleurs dit honoré de servir dans le cabinet de Doug Ford et indique que sa présence est de bon augure pour le Sud-Ouest de la province.

Cette région de l'Ontario n'a eu aucune représentation au cabinet depuis quatre ans.

Plus d'articles