Retour

Infrastructures : le N.-B. recevra 673 millions $ d’Ottawa

Le Nouveau-Brunswick recevra 673 millions de dollars d'Ottawa pour ses infrastructures au cours des 10 prochaines années. Ces fonds serviront à de réduire l'empreinte écologique de la province.

L’un des objectifs de ce financement fédéral est de réduire les gaz à effet de serre émis par le Nouveau-Brunswick. Il pourrait être question de production d’énergie propre, mais aussi d’adaptation aux catastrophes naturelles, comme l’a précisé le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi.

Des fonds seront aussi consacrés au transport en commun, aux routes et aux aéroports.

« Des investissements au-delà de 600 millions de dollars dans les 10 prochaines années vont aider à faire croître notre économie », a affirmé le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant.

Le fédéral augmente sa part

Autrefois, les coûts étaient séparés à parts égales entre le fédéral, les provinces et les municipalités.

Dans cet accord, la part de la province reste la même. Mais celle du fédéral augmentera jusqu’à 60 % dans certaines municipalités de 5000 habitants et moins, qui verront donc leur contribution diminuer.

La directrice de l’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick, Margot Cragg, s’est montrée satisfaite d’une telle annonce, tout comme le maire de Miramichi, Adam Lordon.

Le budget de 673 millions de dollars annoncé s’étalera sur une période de 10 ans. Il restera maintenant aux municipalités à présenter des projets.

D’après un reportage de Michel Corriveau

Plus d'articles