Retour

Inondations : des résidents ne sont pas au bout de leurs peines

La Ville de Windsor est débordée par les demandes d'inspection des résidents deux mois après que des inondations majeures aient touché la région.

Même si les milliers de sous-sols inondés sont maintenant secs, bon nombre d'entre eux sont loin d'être remis dans leur état initial en raison des retards accumulés par le service de construction de la municipalité.

Plus de 700 résidents ont en effet déposé un dossier pour bénéficier du programme municipal de subventions pour prévenir les inondations de sous-sols. Ce programme prend en charge les coûts d’installation de pompes de puisard et de clapets antiretour.

Or pour obtenir la subvention, chaque habitation doit être inspectée.

300 demandes doivent encore être évaluées par les inspecteurs qui ne sont en mesure de faire que 10 visites par semaine. Certains résidents pourraient devoir encore attendre jusqu’à 30 semaines avant qu'un inspecteur vienne leur donner le feu vert pour entreprendre les travaux.

Selon le conseiller municipal, Irek Kusmierczyk, ces chiffres correspondent à près de la moitié des 1800 demandes que la Ville a reçues depuis 2011, lorsque ce programme a été lancé.

Il estime que la Ville devrait augmenter son personnel responsable des inspections.

Plus d'articles