Retour

Invitations à des entreprises albertaines : Brad Wall n'est pas en conflit d'intérêts

Le premier ministre Brad Wall n'est pas en conflit d'intérêts malgré le fait qu'il possède des actions dans des entreprises albertaines qu'il essaie d'attirer en Saskatchewan, a déclaré le commissaire aux conflits d'intérêts de la province.

Le premier ministre a envoyé des lettres à Whitecap Ressources ainsi qu'à Crescent Point Energy et Canadian Natural Resources invitant les entreprises à déménager leurs sièges sociaux en Saskatchewan afin de profiter, entre autres, des réductions de l'impôt sur le revenu.

Un fonctionnaire au bureau du premier ministre a indiqué que M. Wall et son épouse détiennent 1826 actions d'une valeur de 18 000 dollars dans la compagnie Whitecap Resources.

Le commissaire aux conflits d'intérêts de la Saskatchewan affirme que M. Wall pourrait bénéficier de son offre seulement si le déménagement des sièges sociaux faisait grimper la valeur des compagnies.

Ron Barclay indique que les investissements du premier ministre dans les trois entreprises, évalués à 36 000 dollars, ne représentent pas une somme importante en comparaison avec la capitalisation boursière totale de ces sociétés.

Le fondateur de l'organisme de surveillance démocratique Democracy Watch, Duff Conacher, a déclaré que même si le premier ministre n'est pas en conflit d'intérêts, il n'aurait jamais dû envoyer de lettres à des compagnies dont il est actionnaire. Il souligne que le gouvernement fédéral a des règles pour empêcher ce genre de choses.

« Il est inhabituel de permettre... [à des politiciens en Saskatchewan]... de faire de tels investissements directs », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires