Retour

Jean D'Amour presse les élus de Témiscouata-sur-le-Lac de choisir

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata,Jean D'Amour croit que le conseil municipal de Témiscouata-sur-le-Lac doit déterminer une fois pour toutes le projet ils souhaitent mettre de l'avant pour les arénas Phil-Latulippe et Jacques-Dubé.

Un texte de Patrick Bergeron

À la suite de la marche citoyenne pour sauver l'aréna Jacques-Dubé, qui a eu lieu dimanche, le député a souligné que, selon lui, les résidents des secteurs Cabano et Notre-Dame-du-Lac semblaient plus que jamais divisés.

Jean D'Amour croit qu'il est important que les élus locaux statuent sur ce qu'il adviendra de l'aréna Jacques-Dubé.

La ville toujours en attente

Pour le moment, le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gilles Garon, maintient qu'il attend toujours une réponse du ministère de l'Éducation quant à la possibilité de transférer une partie des subventions reçues pour la rénovation de l'aréna Jacques-Dubé vers le projet de reconstruction de l'aréna Phil-Latulippe.

Par ailleurs, Gilles Garon voit d'un bon oeil que ses concitoyens continuent de s'exprimer dans le dossier des deux arénas. Il rappelle toutefois que c'est l'intérêt de la ville de Témiscouata-sur-le-Lac et non pas l'intérêt d'un quartier qui primera lorsque les élus prendront une décision finale.

Plus d'articles