Retour

Jean-François Gosselin se lance dans la course à la mairie

L'ex-député provincial Jean-François Gosselin confirme qu'il affrontera Régis Labeaume dans la course à la mairie de Québec en novembre. Il tentera sa chance en politique municipale au sein d'un troisième parti, Québec 21.

La nouvelle formation politique devrait présenter 21 candidats dans tous les districts de la ville, et Jean-François Gosselin sera le candidat à la mairie.

« Je veux donner un choix à tous ceux et celles qui se disent "orphelins politiques", explique Jean-François Gosselin. Des gens comme moi qui ont appuyé le maire Labeaume, mais qui trouvent qu'il n'est plus le même, et qu'il n'écoute plus la population ».

En entrevue à l'émission Première heure, M. Gosselin souligne qu'il « faut ramener le respect » à l'hôtel de ville de Québec. Autrefois en accord avec les positions du maire Labeaume, il souligne que les opinions de ce dernier ne le rejoignent plus dans de nombreux dossiers. « Il est rendu déconnecté », soutient-il.

« Anti SRB », contre le tramway et « pro 3e lien », le candidat du nouveau parti Québec 21 dit vouloir travailler à optimiser le réseau de transport en commun existant, tout en améliorant le réseau routier.

Réduire le fardeau des contribuables en baissant les taxes municipales sera aussi un cheval de bataille pour la nouvelle formation politique.

« Une des choses que je vais faire dès le début, c'est de m'attaquer à la colonne des dépenses. Il y a beaucoup de dépenses à la Ville de Québec qui ne sont pas dans les missions essentielles de la ville. Et ensuite, je vais travailler pour soulager les payeurs de taxes de Québec. »

Natif de Québec, Jean-François Gosselin est aujourd'hui entrepreneur. Un autre ancien adéquiste, Frédérick Têtu qui est aujourd'hui chroniqueur à la radio, est aussi impliqué dans la formation du nouveau parti politique.

Un 3e parti bien accueilli

En plus d'Équipe Labeaume, Québec 21 affrontera les candidats de Démocratie Québec et sa chef. Anne Guérette voit d'ailleurs d'un bon oeil l'arrivée d'un troisième parti.

Elle estime que l'arrivée de cette nouvelle formation politique démontre clairement qu'il existe une insatisfaction dans la population après 10 ans d'administration Labeaume.

« Il est clair qu'il y a une instatisfaction grandissante envers le maire actuel. De plus en plus de gens se mobilisent pour l'évacuer comme maire, le remplacer. Ça, pour nous, on trouve cas positif », a affirmé Mme Guérette.

Mme Guérette ne croit pas par ailleurs que cette 3e formation va diviser le vote.

Jean-François Gosselin a été élu pour l'ADQ dans la circonscription de Jean-Lesage en 2007, avant d'être défait un an plus tard. Il s'est de nouveau présenté en 2012 comme candidat libéral dans La Peltrie, terminant deuxième derrière le député sortant Éric Caire.

L'élection municipale est prévue le 5 novembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires