Retour

Jean-François Lisée promet le parachèvement de l’autoroute 19

Jean-François Lisée, le chef de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, promet que le parachèvement de l'autoroute 19 aura lieu au cours du premier mandat du prochain gouvernement péquiste. L'autoroute sera construite avec deux voies réservées au transport en commun.

L’étude est faite, la nécessité a été démontrée et les citoyens l’attendent, a déclaré le chef péquiste, mardi matin, entouré du maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, ainsi que du maire de Blainville et préfet de la MRC de Thérèse-de-Blainville, Richard Perreault. Il a ajouté qu’avec le Parti québécois au pouvoir le dossier de l’autoroute 19 sera inclus dans le budget et ne demeurera pas dans la colonne des prévisions.

Le maire de Blainville a rappelé que la question du parachèvement de l’autoroute 19 est évoquée depuis une quarantaine d’années. Le projet, qui a mené à l’expropriation de citoyens sur le tracé de cette autoroute, est passé sous la responsabilité de nombreux ministres sans jamais voir le jour.

Lors d'un passage dans les Laurentides en mars, le premier ministre Philippe Couillard s'était engagé à prolonger cette autoroute. « J'y crois beaucoup et on va le faire », avait-il mentionné.

« Au budget, on va voir qu'on est avancé, très loin dans la première phase. Ça va nous permettre, d'ici l'été, de passer à la deuxième phase, qui nous amène à la réalisation », avait-il ajouté.

Faciliter l'arrivée de l'aéroport de... Mirabel!

Les travaux d'aménagement de l'autoroute 19 ont commencé au début des années 1970, dans le cadre du réaménagement autoroutier de la Rive-Nord. Les gouvernements provincial et fédéral voulaient aménager un réseau, qui comprenait l'A-50, l'A-13, l'A-15, l'A-19 et l'A-640, permettant de faciliter les transports reliés, entre autres, à l'arrivée de l'aéroport de Mirabel.

Paul Larocque, qui ne sollicite pas de nouveau mandat à la mairie de Bois-des-Filion, estime que le temps est venu pour le gouvernement libéral d’agir dans ce dossier. Autant les gouvernements libéraux que péquistes se sont engagés à lancer les travaux du parachèvement de cette autoroute dans les dernières années.

Plus d'articles

Commentaires