Retour

John Tory en faveur de la privatisation des ordures dans l'est de Toronto

Le maire de Toronto John Tory appuie la recommandation du service municipal des travaux publics d'étudier la possibilité de privatiser la collecte des ordures à Scarborough.

Présentement, la cueillette des déchets domestiques à l'est de la rue Yonge est faite par des employés municipaux, alors qu'elle est privatisée dans l'ouest de la ville.

Un rapport préparé par le service des travaux publics recommande que la Ville considère maintenant, après des assouplissements sur la sécurité d'emploi dans la convention collective des cols bleus, des soumissions du secteur privé pour voir quel prestataire serait le moins cher pour ce service dans le district 4, notamment dans Scarborough.

Les résultats de cet examen pourraient servir de lignes directrices pour déterminer si la collecte des ordures devrait être privatisée ou non dans le district 3, soit le centre-ville à l'est de Yonge, selon les fonctionnaires municipaux.

Ce n'est pas une question d'idéologie, mais d'économie.

John Tory, maire de Toronto

Économies ou pas?

Le maire dit que la ville épargne 11 millions de dollars par année depuis que la collecte des ordures a été privatisée à l'ouest de la rue Yonge en 2012. Des économies qu'il aimerait bien voir dans l'est de Toronto.

Le syndicat des cols bleus, qui représente les éboueurs municipaux, a lancé une campagne de sensibilisation contre la privatisation. Selon les syndiqués, il n'y a pas d'économies à réaliser en privatisant le district 4.

Le maire John Tory est catégorique, néanmoins. La privatisation sera à l'étude, promet-il. Il ajoute que le syndicat des cols bleus pourra faire une soumission au même titre que le secteur privé pour le contrat de 6 ans. Le syndicat rétorque qu'il n'est pas « structuré » pour présenter des soumissions. Si les syndiqués refusent de participer au processus d'appel d'offres, la Ville poursuivra son plan de sous-traitance du service.

Le comité des travaux publics débattra de la question lors de sa réunion du 18 janvier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine