Retour

Jour de ralliement pour les néo-démocrates en Nouvelle-Écosse

Le Nouveau Parti démocratique de la Nouvelle-Écosse rallie ses troupes, dimanche, à Dartmouth, en prévision des prochaines élections provinciales

Le parti veut se reconstruire après son écrasante défaite subie aux élections de 2013. Il n’avait remporté que cinq sièges, alors qu'il en comptait 31 avant ces élections.

Le nouveau chef du parti, Gary Burrill, exerce cette fonction depuis février 2016. Il a fait partie du gouvernement de Darrell Dexter, de 2009 à 2013. Il a notamment été président du Comité permanent sur les anciens combattants.

Au dernier trimestre, la popularité de M. Burrill a augmenté de 11 points de pourcentage pour atteindre 17 % de l'appui populaire, selon un récent sondage de la firme Corporate Reasearch Associate.

Selon le même sondage, le Parti libéral est toujours en tête, bien que la popularité du gouvernement de Stephen McNeil soit en baisse ces deux derniers trimestres.

En même temps, les partis d'opposition ont gagné des appuis. Le mois dernier, 28 % des Néo-Écossais sondés préféraient les progressistes-conservateurs, le quart appuyait le NPD et 44 % favorisaient le Parti libéral.

La Nouvelle-Écosse est la seule province où les élections n’ont pas lieu à une date fixe. Les élections pourraient avoir lieu au plus tard en octobre. Plusieurs analystes s'attendent à ce que le processus électoral soit déclenché cet été.

Avec les informations de Stéphanie Blanchet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine