Retour

Jour de vote en Ontario : le système de vote électronique connaît des ratés

Après 28 jours de campagne électorale, c'est l'heure des choix en Ontario. Près de 10 millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Depuis l'ouverture des bureaux de vote à 9 h, quelques électeurs se sont heurtés à des problèmes techniques.

Les bureaux de scrutin sont ouverts de 9 h à 21 h, sauf dans les circonscriptions du nord-ouest de la province (Kenora-Rainy River et Kiiwetinoong), où ils ouvrent et ferment une heure plus tôt.

Par ailleurs, trois bureaux de vote fermeront plus tard : le bureau 012 dans Glengarry-Prescott-Russell à 22 h 30, le bureau 406 dans York-Sud-Weston à 21 h 40 et le bureau 032 dans Kiiwetinoong à minuit.

Élections Ontario explique que « parfois, des délais ou des interruptions inévitables peuvent se produire. Par conséquent, le directeur général des élections de l'Ontario a le pouvoir [...], de prolonger les heures de votes en cas de retards ».

Élections Ontario a opté pour des améliorations technologiques, comme les registres de scrutin électroniques et les tabulatrices de vote.

Depuis l'ouverture des bureaux, certains électeurs ont toutefois fait face à des contretemps pour s'enregistrer un peu partout dans la province, notamment à Windsor, London, Ottawa, Toronto et Thunder Bay. Plusieurs ont notamment indiqué dans les médias sociaux avoir attendu pour qu'on répare la tabulatrice, l'appareil enregistrant les votes en numérisant le bulletin de vote.

Élections Ontario défend son système

Dans un courriel, Élections Ontario assure que 99,57 % des ordinateurs portatifs et des tabulatrices de vote fonctionnent dans la province. Selon l'organisme, les problèmes techniques de quelques lieux de vote sont en train d'être traités, si ce n'est déjà fait.

C'est en effet le cas dans certains bureaux de vote, comme celui à l'école Sprucecourt dans la circonscription de Toronto-Centre, qui n'a pas fonctionné durant la première demi-heure de vote.

« En cas de problème technique, les responsables du scrutin reviendront à la méthode traditionnelle du papier pour servir les électeurs, le même processus qui est en place dans les bureaux de vote où la nouvelle technologie n'est pas utilisée », est-il écrit. Élections Ontario précise que tout le personnel est formé à ce « processus d'urgence ».

Les responsables d'Élections Ontario ont également fait savoir que le système a fait ses preuves lors des dernières élections partielles, tandis qu'il avait été déployé dans 42 bureaux de scrutin.

Ce système doit accélérer le processus pour les électeurs au bureau de scrutin et permettre de connaître les résultats plus rapidement en soirée.

Les chefs ont voté

La chef néo-démocrate Andrea Horwath avait voté par anticipation dans sa circonscription de Hamilton.

La chef libérale Kathleen Wynne et le chef du Parti progressiste-conservateur Doug Ford ont tous deux voté jeudi matin à Toronto.

Le chef du Parti vert, Mike Schreiner, a quant à lui voté à Guelph, où il espère devenir le premier député vert de l'Ontario.

La première ministre sortante, la libérale Kathleen Wynne, a reconnu dimanche que son parti ne serait pas reporté au pouvoir.

Le nombre de circonscriptions est passé de 107 à 124, en raison de la refonte de la carte électorale. Pour former un gouvernement majoritaire, un parti doit faire élire au moins 63 députés.

Près de 769 000 personnes ont participé au vote par anticipation, une hausse de 20 % par rapport aux élections générales de 2014.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine