Retour

Judy Klassen se lance dans la course à la direction du Parti libéral du Manitoba

La députée de Kewatinook, Judy Klassen, quitte ses fonctions de leader intérimaire du Parti libéral du Manitoba (PLM) afin de se présenter comme candidate officielle à la direction du parti.

Mme Klassen a accédé au poste intérimaire en octobre 2016, après que l’ancienne chef du parti, Rana Bokhari, eut démissionné de son poste dans la foulée d’une défaite cuisante aux élections provinciales en avril. La députée de Kewatinook a été choisie par le conseil de direction à l'unanimité, en consultation avec le caucus libéral.

Judy Klassen est la première Autochtone à assumer la chefferie du PLM.

« Je compte faire savoir à tous les Manitobains que je conduirai une campagne axée sur des enjeux qui permettront de créer un Manitoba plus progressiste et dynamique », fait-elle savoir dans un communiqué envoyé mardi.

La femme originaire de la communauté autochtone de St. Theresa Point, dans le nord-est de la province, se joint à deux autres candidats, soit Dougald Lamont et Cindy Lamoureux.

Mme Lamoureux représente la circonscription de Burrows à l’Assemblée législative, tandis que M. Lamont, un écrivain qui a brigué la direction du parti en 2013, n’a jamais exercé de fonctions publiques.

Le député de River Heights et ancien chef libéral, Jon Gerrard, a aussi évoqué la possibilité de se joindre à la course à la chefferie, mais n’a toujours pas posé de candidature officielle.

Quand Judy Klassen a été nommée chef intérimaire du Parti libéral du Manitoba l’année dernière, M. Gerrard – qui a dirigé les libéraux provinciaux de 1998 à 2013 – s’est dit content du choix et a indiqué que la députée était prête à assumer la position de leader.

Les membres du Parti libéral du Manitoba se prononceront sur la direction de leur parti le 21 octobre, à Winnipeg.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine