Retour

Justin Trudeau accusé d’avoir abandonné la région de Québec

L'absence de progrès significatifs dans le dossier de la peinture du pont de Québec démontre que les libéraux de Justin Trudeau ont abandonné les citoyens de la région, selon la chef par intérim du Parti conservateur (PCC), Rona Ambrose.

Un texte de Louis Gagné

De passage dans la capitale, où le caucus conservateur national est réuni jusqu’à vendredi, Mme Ambrose a reproché aux libéraux d’avoir laissé tomber la région de Québec dans plusieurs « dossiers prioritaires ». En plus du pont de Québec, elle a fait référence à l’aéroport, à l’Institut national d’optique, au port ainsi qu’à l’Institut nordique.

« Les libéraux ont abandonné la ville de Québec, mais soyez assurés que ce n’est pas le cas de mes collègues conservateurs, a fait valoir Rona Ambrose. Les conservateurs de Québec font preuve d’un solide leadership dans les dossiers prioritaires pour cette région. »

Selon la chef conservatrice, le refus de Justin Trudeau de nommer un lieutenant politique au Québec est un autre exemple du peu d’intérêt que le premier ministre manifeste à l’endroit de la région et de la province.

C’est ridicule que les libéraux n’aient pas un lieutenant pour le Québec.

Rona Ambrose

Deltell en rajoute

Le député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, a abondé dans le même sens que sa chef en ce qui concerne le dossier du pont de Québec. Il a rappelé que le précédent gouvernement conservateur avait mis des dizaines de millions « sur la table » afin de faire pression sur le CN, qui est propriétaire de l’infrastructure.

M. Deltell a déploré que le dossier n’ait pas été réglé depuis l’élection des libéraux. Il a en partie blâmé le principal interlocuteur du gouvernement libéral dans la région de Québec, le ministre Jean-Yves Duclos.

« On se souvient que lors de la dernière campagne, les libéraux avaient dit  : “En juin 2016, ça va être réglé.” On est à la porte de février 2017 et ce n’est toujours pas réglé », a dénoncé l'ancien journaliste.

« C’est ça, la signature du gouvernement libéral, c’est ça la signature de M. Duclos qui est ministre, mais surtout pas ministre de Québec », a-t-il ajouté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine