Retour

Justin Trudeau n’a « aucun souvenir » d’inconduite sexuelle à Creston

Visé par des allégations d'inconduite sexuelle pour un geste qu'il aurait posé lors du festival de musique de Creston de 2000, Justin Trudeau soutient ne pas se souvenir d'avoir mal agi.

Lors de sa première intervention sur le sujet depuis qu’il a fait surface il y a quelques jours, le premier ministre s’est fait avare de commentaires.

Après cette réponse, le premier ministre n’a laissé place à aucune question de relance.

Un éditorial qui renaît de ses cendres

L’incident se serait produit en 2000 lors d’un festival musical ayant pour but d’amasser des fonds pour la fondation Avalanche, un organisme dans lequel Justin Trudeau s’est impliqué à la suite du décès de son frère Michel lors d’une avalanche deux ans plus tôt.

Au cours des jours suivants, un éditorial non signé du journal Creston Valley Advence alléguait que M. Trudeau s’était excusé auprès d’une journaliste après l’avoir « tripotée » lors du festival.

Il aurait alors affirmé s’être abstenu de la toucher s’il avait su qu’elle était journaliste pour un quotidien national.

La réapparition de cet éditorial a poussé les journalistes à questionner Justin Trudeau à propos de ces allégations, auxquelles il a répondu rapidement dimanche à Regina.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine