Retour

Justin Trudeau parle réconciliation et climat devant des investisseurs à Regina

Le premier ministre Justin Trudeau a évoqué la transition verte et la réconciliation avec les Autochtones devant des investisseurs du Club Laurier de Regina jeudi soir, au début de sa visite dans la capitale saskatchewanaise.

Un texte de Patrick Foucault

C’était l’occasion pour les membres du club, un organisme national d’appui au Parti libéral fédéral, de rencontrer le premier ministre.

Ce dernier en a profité pour lancer un message à ses partisans : « Il faut continuer le travail pour convaincre la Saskatchewan d’adhérer au Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques », a lancé M. Trudeau.

La Saskatchewan est la seule province au pays à ne pas avoir ratifié ce plan fédéral sur le carbone, puisqu’elle continue de s'opposer à une taxe carbone proposée par Ottawa.

Dans son discours jeudi, Justin Trudeau a également mentionné que son gouvernement veut continuer de mettre ses efforts dans la réconciliation avec les Autochtones.

Nouvelle commissaire

Vendredi, le premier ministre doit débuter sa journée à la Division Dépôt, l’école de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Regina. Il doit annoncer la nomination de Brenda Lucki à titre de commissaire de la GRC, a appris Radio-Canada.

Il s’agira de la première femme à occuper ce poste de façon permanente au sein de la police fédérale.

Mme Lucki agit présentement à titre de commandante divisionnaire de la Division Dépôt, l’école de la GRC.

Après cette annonce, Justin Trudeau doit se rendre dans une bibliothèque du sud de Regina. Le premier ministre y prononcera un discours pour mettre en valeur le congé parental prévu dans le budget de 2018.

Sa visite à Regina se terminera au Palais législatif, où il doit rencontrer le premier ministre saskatchewanais Scott Moe.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité