Retour

Kathleen Wynne défend le programme d'éducation sexuelle

La première ministre de la province, Kathleen Wynne, affirme que des parents et des spécialistes ont été consultés lors de l'élaboration du programme d'éducation sexuelle, contrairement à ce que laisse entendre le nouveau chef des progressistes-conservateurs Doug Ford.

Dans un point de presse avec les journalistes mardi, Kathleen Wynne a dit que 4000 parents avaient été consultés lors de la création du programme. Ces parents sont surtout les présidents des conseils de parents dans les écoles de la province.

La première ministre a dit que des spécialistes, comme des psychologues, des psychiatres et même des policiers ont participé à l'élaboration du programme qui est aujourd'hui enseigné en classe.

Durant la course à la direction du Parti progressiste-conservateur, trois des quatre candidats ont dit qu'il passeraient en revue ou qu'ils aboliraient le programme, surtout parce que selon eux, les parents ne s'étaient pas suffisament exprimés sur le sujet.

Le nouveau chef conservateur, Doug Ford, disait lors de la course vouloir rouvrir le débat, mais depuis son élection, il va plus loin et affirme maintenant vouloir abolir le programme. Selon lui, ce programme était la grande préoccupation des parents qu'il a rencontré lors de sa campagne à la chefferie du parti.

La première ministre Kathleen Wynne précise que selon elle, les conversations avec les experts et les enseignants ont déterminé quels sujets étaient enseignés et à quel âge.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine