Retour

Kathleen Wynne en visite à Rhode Island pour ouvrir le dialogue sur le protectionnisme

La première ministre Kathleen Wynne s'envole jeudi soir pour Rhode Island, dans le nord-est des États-Unis afin d'assister à la réunion estivale de l'Association des gouverneurs américains. Elle souhaite y réaffirmer le rôle de l'Ontario en tant que partenaire commercial, alors que le gouvernement américain multiplie les politiques protectionnistes.

« C'est un moment très important pour l'Ontario », a rappelé Kathleen Wynne, ajoutant que les relations commerciales entre les États-Unis et le Canada étaient très dépendantes des juridictions des deux pays.

« Actuellement il y a plus de protectionnisme [venant des États-Unis] et nous devons faire avec. Nous ne savons pas encore jusqu'où cela va mener, il y a les renégociations sur l'Accord de libre-échange nord-américain qui sont imminentes et nous ne savons pas où cela va nous mener », a-t-elle déclaré.

Même si le gouvernement fédéral a pris les devants concernant ces négociations, chaque province a aussi son rôle à jouer, a-t-elle rappelé.

« Il est important pour moi de continuer de travailler pour conserver le momentum économique de l'Ontario », a-t-elle dit, rappelant que la province occupe une grande dans ces relations commerciales.

Ce voyage de deux jours fait partie des efforts déployés par le gouvernement ontarien pour établir des relations avec les dirigeants américains et faire cesser les politiques commerciales protectionnistes mises en place par le président Donald Trump.

Kathleen Wynne s'est déjà plusieurs fois rendue au sud de la frontière au cours des derniers mois. Elle a notamment passé de nombreuses heures au téléphone avec certains gouverneurs pour établir des relations.

La province fait pression contre les dispositions de la Loi Buy America mises en place par New York et le Texas cette année et avait prévenu qu'elle pourrait, elle aussi, mettre en oeuvre des mesures commerciales protectionnistes contre ces états. Jusqu'à présent, le gouvernement ontarien n'en a toutefois rien fait.

Kathleen Wynne devrait y organiser des rencontres individuelles avec cinq gouverneurs dont l'état est un partenaire commercial de l'Ontario.

Le premier ministre Justin Trudeau participera également à cette rencontre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine