Retour

Kirkland Lake fait face à des défis financiers

L'administration de la Ville de Kirkland Lake et son conseil municipal étudient différentes options pour tenter d'éviter une importante augmentation des impôts fonciers.

Un texte de Francis Bouchard

En septembre dernier, lors d'une assemblée publique, le nouveau directeur général de la Ville, Peter Avgoustis, avait indiqué que la municipalité était en situation de crise financière.

Il évoquait notamment une proportion d’impôts non payés trois fois plus élevé qu'ailleurs en province et envisageait alors une augmentation potentielle des taxes foncières de 18% cette année.

Quatre mois plus tard, Peter Avgoustis est moins pessimiste. Il note qu’un bon pourcentage des taxes impayées a finalement été perçu et que le déficit de la municipalité et l’augmentation des impôts ne seront probablement pas aussi élevés que prévu en septembre dernier.

Selon M. Avgoustis, un des problèmes est que la municipalité possède encore des infrastructures et des services d’une ville de 20 000 habitants, alors que la population a diminué à 7900 personnes au cours des dernières décennies.

La municipalité tente de trouver des façons d'épargner.

Une des options envisagées est la vente de la maison de soins de longue durée Teck Pionneer Residents à l’hôpital local. Il est aussi question d’avoir un service d’incendie entièrement bénévole.

La menace d'une hausse importante des impôts a accru la popularité d'une nouvelle association de contribuables de Kirkland Lake.

Un budget préliminaire doit être rendu public en mars.

La municipalité espère que l'expansion de la mine d'or Macassa pourra augmenter les revenus de taxation autant au niveau industriel que résidentiel.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards