Retour

L'Abitibi-Témiscamingue bénéficie du Fonds d'appui au rayonnement des régions

Le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue, Luc Blanchette a annoncé que la région recevra 1,3 million de dollars pour l'année financière 2017-2018 par l'entremise du Fond d'appui au rayonnement des régions. Ce montant dédié au développement régional sera bonifié pour atteindre 4,3 millions pour l'année financière 2021-2023.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Le fonds sera administré par un comité régional composé des préfets des différentes MRC. Luc Blanchette souligne que la formule se distingue de l'ancienne Conférence des élus (CRÉ). « L'argent va être dédié à des projets. On ne financera pas des salaires, une permanence, etc. On va financer des projets, quitte à ce qu'il y ait des gestionnaires de projets. Essentiellement, au lieu de payer 20 personnes, on va mettre cet argent-là dans du développement régional », affirme le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue.

Un système plus efficace?

Le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher, juge ce financement essentiel pour pallier l'abolition des CRÉ. Toutefois, il s'inquiète des possibles lenteurs administratives liées à l'obtention du financement.

« On sait que les projets, à partir du moment où ils vont être déposés, il faut que ça roule. On ne peut pas attendre 8 mois, 10 mois ou 12 mois, indique Mario Provencher. C'est aujourd'hui! Là! Ça veut dire que, dans l'espace de deux ou trois semaines, le projet puisse avoir une réponse. Donc, il y a une question de rapidité et on m'a dit [que ce serait rapide]. Moi, c'est la partie qui m'inquiète le plus et je te dirais que c'était peut-être la force de nos CRÉ [soit] la proximité du promoteur avec le [pouvoir] décisionnel ».

Plus d'articles

Commentaires