Retour

L'Alberta concrétise son plafond d'émission pour les sables bitumineux

Les sables bitumineux albertains devront limiter leurs émissions de gaz à effet de serre à 100 mégatonnes par an, selon un projet de loi qui sera déposé mardi et qui entend traduire dans la loi les promesses du gouvernement néo-démocrate albertain.

Un texte de Laurent Pirot

La mesure impose une limite globale pour les émissions cumulées de l'ensemble des sites d'exploitation. Elle a été annoncée fin 2015 dans le cadre du plan albertain de lutte contre les changements climatiques. La province a également créé une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre, qui entrera en vigueur le 1er janvier.

Ce projet de loi « montre que nous voulons sérieusement réduire l'intensité des émissions de carbone provenant du pétrole des sables bitumineux », a expliqué la ministre de l'Environnement Shannon Phillips.

Le gouvernement estime que les émissions actuelles des sables bitumineux représentent environ 70 mégatonnes par an et que ce plan va donc permettre au secteur de continuer à croître, tout en forçant les producteurs à réduire la quantité de gaz à effet de serre émise pour la production de chaque baril.

Les détails du plafond ont fait l'objet de discussions avec l'industrie, les municipalités et les communautés autochtones, a précisé la ministre.

Un autre projet de loi, qui vise à ce que 30 % de l'électricité albertaine soit produite par des énergies renouvelables d'ici à 2030, sera déposé plus tard cette semaine.

Plus d'articles