Retour

L’Alberta crée un groupe de travail dans sa bataille avec la Colombie-Britannique

La première ministre de l'Alberta a annoncé vendredi la création d'un groupe de travail dans la bataille que se livrent l'Alberta et la Colombie-Britannique, au sujet de l'expansion du pipeline Trans Mountain.

Un communiqué indique que le groupe de travail fournira à la première ministre et au Cabinet des conseils pour mieux défendre les Albertains. Le groupe sera entre autres constitué de l'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, Frank McKenna, de l'ancienne vice-première ministre Anne McLellan, de l'ancien président de Syncrude Canada, Jim Carter, et du juriste Peter Hogg.

Mardi, l’Alberta a suspendu ses importations de vin venant de la Colombie-Britannique, après que le gouvernement de John Horgan eut annoncé son intention de restreindre le transport de bitume sur son territoire, un geste vu par l'Alberta comme une action contre l’expansion prévue du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan.

Le groupe sera chargé d’évaluer les conséquences politiques et juridiques si la Colombie-Britannique va de l’avant avec son projet. Ses membres devront aussi conseiller le gouvernement sur comment arriver à faire autoriser des projets de pipelines sur les côtes.

Le groupe de travail inclura aussi Peter Tertzakian, économiste en chef chez Arc Financial, Trevor Tombe, un professeur d’économie à l’Université de Calgary, Ginny Flood, vice-président chez Suncor et Janet Annesley, vice-présidente de Husky.

Rachel Notley a dit vendredi qu'il n'y avait pas de calendrier ou de date précise pour les premières réunions du groupe de travail, mais elle a réitéré l'importance du combat.

« Nous ne pouvons tout simplement pas rien faire. Les conséquences de ne pas agir seraient trop importantes », a-t-elle lancé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine