Retour

L'ancien premier ministre albertain Don Getty est mort

L'ancien premier ministre de l'Alberta Don Getty est mort à l'âge de 82 ans, a confirmé vendredi un porte-parole de sa famille. L'ex-leader conservateur et ex-homme d'affaires a dirigé la province de 1985 à 1992.

Don Getty est né au Québec en 1933. En 1955, il arrive en Alberta, où il jouera pendant 10 ans comme quart-arrière des Eskimos d'Edmonton. Son coéquipier, Peter Lougheed, l'entraînera en politique dans les rangs du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta en 1967.

Cette année-là, Don Getty et cinq autres conservateurs sont élus à l'Assemblée législative provinciale. Quatre ans plus tard, son parti est porté au pouvoir sous la direction de Peter Lougheed, inaugurant une dynastie qui régnera à la tête de l'Alberta pendant 44 ans.

De ministre à premier ministre

Nommé ministre de l'Énergie et des Affaires intergouvernementales en 1971, Don Getty est au coeur de la crise sur le contrôle des ressources énergétiques qui oppose alors l'Alberta au gouvernement fédéral. Huit ans plus tard, en 1979, il prend une pause de la vie politique de près de six ans.

En 1985, Don Getty devient le chef des progressistes-conservateurs de l'Alberta. Il fait élire 61 députés sur 83 et prête serment en qualité de 11e premier ministre de l'Alberta.

Des crises

Le dirigeant conservateur est tout de suite aux prises avec les déficits laissés par son prédécesseur et il recourt à des compressions budgétaires pour s'en sortir. Lorsque le prix du baril de pétrole dégringole de 44 à 10 $, entraînant une chute des redevances énergétiques, Don Getty fait intervenir l'État. Il réduit les dépenses, hausse les impôts et impose des compressions en santé, en éducation et dans les services sociaux. Le premier ministre décide aussi d'utiliser des fonds publics pour aider les entreprises.

En 1989, le parti conservateur obtient à nouveau une majorité avec 59 sièges sur 83, mais Don Getty est battu dans sa circonscription à Edmonton. Réélu lors d'une élection partielle il quitte définitivement ses fonctions en 1992.

Ralph Klein le remplace en 1993 et critique ses problèmes de dépenses. Le passage Don Getty au pouvoir laisse quelques héritages aux Albertains dont la possibilité d'élire les sénateurs et le populaire jour de la famille institué en 1990.

Don Getty a été nommé à l'Ordre du Canada en 1999. L'ex-premier ministre était marié à Margaret Getty et avait quatre fils.

Hommages

Le premier ministre du Canada a salué la mémoire de Don Getty sur Twitter. « Don Getty fut un digne représentant de l'Alberta comme premier ministre, ministre, député provincial et quart-arrière des Eskimos », écrit Justin Trudeau.

La chef du Parti conservateur du Canada a aussi écrit un message sur Twitter. « Nos pensées et nos prières accompagnent la famille Getty, souligne Rona Ambrose. Don a été un grand défenseur d'Edmonton et de l'Alberta. Il s'est battu pour nous même sur le terrain de football. »

La première ministre de l'Alberta salue par ailleurs le dévouement de Don Getty au service de la province et du Canada. « Ses contributions sont nombreuses au profit de notre province, incluant son travail pour établir des droits constitutionnels des Albertains sur les ressources naturelles, son rôle dans la création du Fonds du patrimoine, l'introduction de l'autonomie gouvernementale des établissements métis et la diversification dans les secteurs des forêts, du tourisme, de la technologie et des énergies non conventionnelles », écrit Rachel Notley dans un communiqué.

Plus d'articles