Retour

L'ancienne sous-ministre Alanna Koch a reçu 38 000 $ de salaire sans être en poste

L'ancienne sous-ministre de Brad Wall, Alanna Koch, a continué de percevoir son salaire de sous-ministre, ce printemps, alors qu'elle n'était plus en poste. Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a déclaré qu'elle serait officiellement détachée de son cabinet vendredi.

Après avoir perdu, en janvier, la course à la direction contre Scott Moe du Parti saskatchewanais, Alanna Koch a pris des vacances qui se sont terminées le 6 avril 2018.

Depuis, c'est un montant de 38 000 $ qu'elle a perçu en salaire, alors qu'elle ne travaille plus comme sous-ministre pour le cabinet du premier ministre de la Saskatchewan.

Scott Moe a déclaré, mercredi, qu'elle ne ferait plus partie du cabinet, à partir de vendredi, et que le salaire qu'elle a perçu jusqu'ici sera inclus dans son indemnité de licenciement.

Scott Moe se justifie

La décision survient moins d’un jour après que le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, a demandé, mardi, au ministre des Finances quelles étaient les responsabilités de Mme Koch au sein du gouvernement de la Saskatchewan, et si elle était payée.

Scott Moe avait alors déclaré qu’elle n'avait pas été payée par le gouvernement lors de sa course à la direction, puisqu'elle avait pris un congé sans solde.

Selon lui, elle était en vacances jusqu'au 6 avril, et depuis cette date, elle a reçu en salaire 38 000 $, sans avoir eu à travailler.

« Nous continuons nos discussions avec Mme Koch concernant les prochaines étapes, il y a eu de nombreuses discussions à ce jour et elles continueront. Nous espérons que cette situation sera résolue dans un très proche avenir », a déclaré le premier ministre.

Un sujet en cours depuis longtemps

Il s'avère que le « proche avenir » était dans les heures qui suivaient, puisque Scott Moe a annoncé mercredi, lors de la période des questions, que plus tôt dans la journée, son cabinet avait adopté un décret du Conseil pour annuler la nomination de Mme Koch au poste de sous-ministre, dès vendredi.

Lorsque M. Meili a demandé à Scott Moe pourquoi la décision avait été prise le lendemain, ce dernier a déclaré que le sujet était sur la table depuis longtemps.

D'après un texte de Adam Hunter

Plus d'articles