Retour

L’animateur Mario Hudon tenté de faire le saut en politique

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, a demandé à l'animateur de radio Mario Hudon de se présenter sous la bannière de son parti aux prochaines élections municipales. Le principal intéressé y songe sérieusement.

Un texte d'Alain Rochefort

M. Hudon sera particulièrement tenté de faire le saut en politique municipale s’il ne reçoit pas d’offre alléchante d’ici l’automne pour demeurer dans le milieu de la radio à Québec. Son contrat avec le FM 93 prend fin sous peu.

Il réclame des changements

L’animateur du FM 93 est convaincu que des changements à la mairie seraient bénéfiques pour Québec, qu’il se présente ou non.

« Le maire Labeaume, je l’aimais bien avant, mais plus maintenant. Il faut lui donner de l’opposition, car il prend trop de décisions sans consulter. Avec Jean-François Gosselin, je sais que j’aurais la chance de m’exprimer », a-t-il raconté en entrevue à Radio-Canada.

La discussion entre les deux hommes a eu lieu après que Mario Hudon eut critiqué l’idée d’avoir une place Jean-Béliveau à proximité du Centre Vidéotron. Le « gérant d'estrade » tenait ses propos en lien avec le décès de Maurice Filion, l’un des grands bâtisseurs des Nordiques de Québec.

« Ça prend de quoi de plus général. Je suis allé à Cleveland où ils honorent [les héros des Indians au baseball]. Ça m’a marqué. Pourquoi ne pas avoir ça à Québec? Si les Nordiques n’avaient pas existé, il n’y aurait pas de Centre Vidéotron aujourd’hui », martèle-t-il, faisant notamment allusion aux Marc Tardif, Peter Stastny et Joe Sakic.

Gosselin confirme

Jean-François Gosselin confirme avoir approché l’animateur de radio.

« J’ai contacté Mario Hudon pour lui demander de faire partie de notre équipe. J’ai trouvé très intéressante son idée d’honorer les grands du hockey qui ont marqué Québec, près du Centre Vidéotron. Je lui ai dit de réfléchir à la possibilité de se joindre à notre équipe, car nous partageons la même vision [sur plusieurs sujets]. »

Mario Hudon réside à Charlesbourg. C’est dans l’un des districts électoraux de cet arrondissement qu’il souhaiterait se présenter. Jean-François Gosselin affirme pour sa part que les discussions sur un éventuel district ne sont pas entamées.

Mario Hudon croit avoir de bonnes idées pour contrer les problèmes de circulation grandissants à Québec. Il préfère toutefois les partager avec M. Gosselin avant de les rendre publiques.

« C’est un dossier que je connais bien puisque je suis dedans [à la radio] », explique-t-il.

Les élections municipales auront lieu le 5 novembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine