Retour

L’entente sur le déménagement de l’usine Anacolor entérinée

Le déménagement de l'usine de peinture Anacolor a franchi une nouvelle étape mercredi, alors que le Conseil des ministres a entériné l'entente conclue avec l'entreprise établie dans le secteur de Cap-Rouge, à Québec.

Le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, en a fait l’annonce à la sortie de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement. Il a toutefois refusé de dévoiler les détails de l’entente intervenue au cours des derniers jours.

Je peux confirmer que cette entente à l'égard d'Anacolor a été entérinée par le Conseil des ministres [et] je pourrai, avec les collègues, procéder dans les prochains jours et très rapidement à l'annonce officielle, a indiqué M. Proulx.

Le premier ministre et chef du Parti libéral, Philippe Couillard, avait promis de déménager l’usine Anacolor lors de l’élection partielle qui s’est tenue dans la circonscription de Louis-Hébert à l’automne 2017.

Des citoyens du secteur de Cap-Rouge et des parents d’élèves fréquentant l’École primaire Marguerite-D’Youville, située à proximité de l’usine, se plaignent depuis plusieurs années des odeurs et des conséquences sur la santé liées aux émanations de l’entreprise.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine