Retour

L'ex-maire Laurent Blanchard quitte la présidence de Coalition Montréal

Le parti fondé en 2013 par feu Marcel Côté a une nouvelle présidente : la commissaire scolaire Chantal Jorg. Laurent Blanchard, qui présidait Coalition Montréal depuis mai 2014, a démissionné.

M. Blanchard s’est expliqué, parfois avec humour, dans une lettre envoyée le 31 décembre aux membres de l’exécutif du parti et à Marvin Rotrand, chef intérimaire et seul élu de la formation lors des élections de novembre dernier.

« Depuis mai 2014, je me suis efforcé avec quelques braves à garder le cap d’une union ponctuelle ou formelle avec les autres tenants d’une opposition forte, face à un omnimaire dont le fâcheux penchant à prendre ses lubies personnelles pour des objectifs institutionnels nous inquiétait tous », écrit-il.

M. Blanchard constate le résultat « mitigé » des élections du 5 novembre : « un seul élu, notre inexpugnable Marvin [Rotrand], a résisté à la vague de Sœur Sourire. Ce n’était pas le score espéré ».

Il invite l’administration de Valérie Plante à respecter les valeurs promues par Marcel Côté, dont « le libre vote des élu-e-s et une administration municipale où ne règne pas une farouche partisanerie parlementaire ».

Il demande aussi à Marvin Rotrand, qui est conseiller de la Ville pour le district de Snowdon dans l'arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, de continuer à être « le leader de l’inclusion des minorités, de la mobilité urbaine et des impératifs de santé publique ».

À propos de son parti, M. Blanchard considère qu’une « cure de jeunesse » lui serait bénéfique et il rappelle qu’il doit rebâtir ses instances démocratiques et ses finances.

En terminant, il lance un appel à la représentation de la diversité montréalaise.

« Mais en tant qu’aîné, blanc, mâle et francophone – ce qui n’est évidemment pas un défaut en soi! – je ne me sens pas le meilleur porte-étendard de cette noble cause particulière à la métropole du Québec », écrit-il.

Coalition Montréal a décidé en décembre de ne pas se saborder, malgré les piètres résultats obtenus à l'élection.

En politique municipale depuis 2005

Laurent Blanchard a été élu pour la première fois en 20015, au sein de Vision Montréal, le parti fondé par Pierre Bourque, puis réélu en 2009. Il a ensuite siégé comme indépendant et il a adhéré à Coalition Montréal en septembre 2013.

En juin 2013, il avait été choisi comme maire intérimaire de Montréal par le comité exécutif après que Michael Applebaum eut quitté ses fonctions en raison des accusations de fraude et de complot qui pesaient contre lui.

Plus d'articles