Retour

L'heure des choix pour les conservateurs ontariens

Les députés conservateurs ontariens se réunissent ce matin pour choisir un chef intérimaire, à la suite de la démission de Patrick Brown, en raison d'allégations d'inconduite sexuelle.

Le député de Nipissing Vic Fedeli croit être l'homme de la situation. Il est jusqu'ici le seul candidat à avoir manifesté son désir de remplacer Patrick Brown et dit être là « pour le long terme ».

M. Fedeli aurait l'appui de plusieurs membres du caucus conservateur pour devenir chef intérimaire.

Il était candidat lors de la course à la direction en 2014-2015, mais il avait abandonné rapidement et s'était rallié à Christine Elliott.

Les députés conservateurs doivent déterminer également aujourd'hui si le chef intérimaire dirigera le parti pendant la campagne électorale qui doit commencer en mai, en prévision du scrutin du 7 juin.

Selon M. Fedeli, le Parti n'a pas le temps d'organiser une course à la chefferie et doit s'en remettre à un chef intérimaire pour les élections.

Le temps presse

À moins de cinq mois des élections générales, il reste bien peu de temps pour organiser une course à la direction. Celle-ci doit avoir lieu, selon les règlements du parti, dans les 18 mois qui suivent la démission d'un chef.

Les conservateurs pourraient donc attendre après la campagne électorale, conserver ainsi leurs ressources financières et éviter les divisions qui surviennent souvent lors d'une course au leadership.

Les conservateurs devront aussi répondre à une question épineuse : Patrick Brown, qui est toujours député, pourra-t-il demeurer candidat conservateur pour le scrutin de juin?

La députée conservatrice Lisa MacLeod croit que M. Brown devrait quitter son siège de député.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards