Retour

L’inexpérience ne devrait pas être un obstacle pour être choisi chef selon Brian Mulroney

Brian Mulroney estime que le manque d'expérience politique de sa fille Caroline ne devrait pas l'empêcher de remporter la course à la direction du Parti progressiste-conservateur.

L’ex-premier ministre, qui fait campagne pour sa fille, prononçait un discours à Ajax, à l’est de Toronto. Il a rappelé qu’on lui avait aussi reproché de manquer d’expérience quand il faisait campagne pour devenir chef du parti fédéral en 1983.

M. Mulroney a souligné qu’il avait tout de même remporté la course au leadership et que le parti avait ensuite formé le gouvernement pendant près d’une décennie.

Caroline Mulroney, l’ancienne députée provinciale Christine Elliott, l’ancien conseiller municipal torontois Doug Ford et la militante contre le nouveau programme d’éducation sexuelle Tanya Granic Allen sont dans la course pour remplacer l’ex-chef Patrick Brown, qui a démissionné à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »