Retour

L'Ontario devra verser plus de 100 M$ aux syndicats du secteur de l'éducation

Les compensations que le gouvernement ontarien devra verser à des syndicats du secteur de l'éducation pour avoir brimé leurs droits en imposant une loi spéciale s'élèveront à plus de 100 millions de dollars.

L'an dernier, un juge a statué que la province avait empêché les syndicats de négocier de nouvelles conventions collectives en 2012 lorsqu'elle a imposé des contrats de travail aux enseignants et autres travailleurs du secteur de l'éducation.

Plusieurs syndicats ont contesté devant les tribunaux la loi spéciale qui leur retirait le droit de grève et leur imposait un gel de salaire .

Le juge leur a donné raison, mais a laissé le gouvernement et les syndicats négocier entre eux les compensations.

La Fédération des enseignants des écoles secondaires a négocié une compensation de 50 millions de dollars.

Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, qui représente environ 2700 travailleurs du secteur de l'éducation, obtiendra 2,75 millions de dollars.

Jeudi, le Syndicat canadien de la fonction publique a annoncé qu'il avait négocié avec la province un montant de 56,7 millions de dollars, une offre qui doit être approuvée par ses membres.

De son côté, la Fédération des enseignants de l'élémentaire n'est pas parvenue à s'entendre avec le gouvernement et retournera donc devant les tribunaux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine