Retour

L'Ontario offre 7,5 % d'augmentation à ses fonctionnaires

La province propose aux fonctionnaires de prolonger leurs contrats de travail de quatre ans. L'offre, qui s'accompagne d'une hausse de salaire de 7,5 %, a pris par surprises les dirigeants syndicaux.

L'offre est faite à 35 500 travailleurs du secteur public représentés par le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO). Parmi eux, on retrouve autant des employés des services administratifs que des travailleurs sociaux ou des techniciens de laboratoire.

Le président du syndicat, Warren ''Smokey'' Thomas pense que la proposition contient plusieurs améliorations, sans que la province ne réclame de concessions en retour.

Le gouvernement libéral a aussi prolongé les contrats des enseignants et de travailleurs du secteur de l'éducation. Il s'agissait toutefois d'extensions de deux ans.

À un an des élections

Plusieurs y voient une façon, pour le gouvernement Wynne, d'éviter d'avoir à négocier avec les syndicats alors qu'il se prépare pour les élections générales de juin 2018.

La première ministre Kathleen Wynne rejette cette interprétation des faits. « Ma vision des choses, depuis que je suis en politique, a toujours été que de bonnes relations entre la province et les syndicats de ses employés est une bonne chose pour les Ontariens. »

Ces dernières années, alors qu'elle tentait d'équilibrer son budget, la province offrait des augmentations plus modestes, mais c'est maintenant chose faite.

Le vote de ratification du SEFPO aura lieu du 20 au 22 juin.

La proposition de prolongation de contrat est aussi faite aux employés des services correctionnels, qui l'ont toutefois accueillie moins favorablement. Leur comité de négociation recommande le rejet de l'offre gouvernementale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine